Quand et comment tailler la vigne grimpante ?

La vigne grimpante (Vitis vinifiera) est une plante délicieuse et serpentine qui fait rêver plus d’un jardinier. Toutefois, cette dernière nécessite un entretien régulier afin de produire de magnifiques grappes de raisins. Souhaitez-vous connaître les astuces pour prendre soin de votre plantation ? Le présent article vous donne les clés pour réussir l’entretien de votre vigne.

Quand tailler sa vigne ?

La vigne fait partie de la famille des plantes grimpantes. Sa croissance est donc vigoureuse et continue. Ainsi, il est nécessaire de bien la tailler en vue d’obtenir un rendement équilibré lors de la récolte.

La quête de magnifiques grappes de raisin conduit inévitablement les vignerons à entretenir leur vigne. Tailler sa vigne dans le bon timing vous garantit de belles récoltes d’une saison à une autre. Pour ce faire, il suffit de respecter certaines règles afin de mener à bien cette opération.

Le principe voudrait que l’on taille sa vigne deux fois l’an. Une première fois, à la fin de l’hiver entre février et mars après les fortes gelées. Une seconde fois en été à la faveur de la fructification. C’est aussi l’occasion pour mettre de l’engrais fruitier afin de profiter d’une bonne récolte.

La période idéale pour tailler sa vigne à la fin de l’hiver

À la fin de l’hiver, la végétation redémarre. En taillant votre vigne en cette période, vous ne constaterez pas d’écoulement de la serve sur les coupes. Le pied de vigne ne sera donc pas affaibli. Pendant la période hivernale, la serve descend. Si votre plantation de vigne se trouve dans une région douce, il est conseillé de commencer la taille dès la chute des feuilles.

Par ailleurs, il existe des principes généraux pour réussir la taille en hiver. En effet, il est recommandé de tailler votre vigne en fonction des bourgeons sélectionnés qu’on appelle encore les yeux. Certains bourgeons ne donneront pas de raisins alors que d’autres seront très fertiles.

Les bourgeons les plus fertiles apparaissent sur le bois d’un an de vie. C’est-à-dire celui qui a poussé l’année précédente. Par contre, ceux qui ne donneront rien poussent à l’aisselle de vieux bois ou d’un rameau déjà coupé (vieux de plus d’un an).

Le meilleur moment pour tailler sa vigne au printemps

C’est surtout dans les régions les plus froides qu’il est conseillé de tailler sa vigne en cette période. D’ailleurs, de fortes gelées peuvent continuer jusqu’en mars dans ces régions. Il est alors possible de tailler la vigne au tout début du printemps.

Le moment propice pour tailler la vigne en été

On l’appelle la taille de fructification. Elle n’est pas obligatoire. C’est une opération qui consiste à limiter le nombre de grappes à un maximum de cinq par sarment. L’opération consiste également à réduire le plus possible la taille des sarments qui n’ont pas de grappes. Il est également possible d’éliminer les plus petites grappes, car leur rendement sera sans doute faible. Il faut souligner que durant la période d’été, il est préférable de taille la vigne grimpante à partir de la mi-juin.

Comment tailler sa vigne ?

Si vous souhaitez tailler parfaitement votre vigne grimpante, il est nécessaire de suivre certaines étapes. Pour commencer, vous devez d’abord éliminer le bois mort. Ensuite, vous pouvez supprimer les tiges qui grandissent à la base du vieux bois. Après cela, il faudra se focaliser sur les tiges qui sont poussées durant l’année précédente. À cet effet, il suffit de les couper tout en laissant au moins 3 bourgeons (yeux) sur chaque tige. Ces derniers seront les plus fertiles et donneront du raisin. Évitez donc de les couper.

Au fil des années, vous devez vous appliquer à supprimer le vieux bois pour laisser place aux jeunes pousses. Étant donné que le renouvellement de la vigne se fait au fil des années, l’expérience finira par vous conférer la compétence.

Les outils pour tailler sa vigne

L’entretien de la vigne est le gage d’un meilleur rendement. Le faire avec les outils adéquats est encore mieux. En effet, cela vous permettra de travailler dans un confort optimal et de gagner un maximum de temps. Par ailleurs, la réussite de l’entretien de votre vigne nécessite l’utilisation de deux outils principaux.

  • Un sécateur

Il est l’outil qu’utilise l’agriculteur ou l’horticulteur pour les opérations de taille. Il s’agit d’une paire de ciseaux robustes qui sert à couper les petites branches et tailler les arbustes sous l’action d’une seule main.

  • Un broyeur ou déchiqueteuse

Il s’agit d’un engin d’agronomie motorisé destiné à réduire les déchets végétaux en copeaux. Il facilite leur évacuation ou les prépare au compostage. De plus, un broyeur ou déchiqueteuse vous permet de gagner un maximum de temps et de profiter d’un confort irréprochable en travaillant.

Afin de s’assurer une bonne récolte, il est recommandé de tailler sa vigne deux fois l’an. Cette opération délicate doit se faire en considération du temps et de la zone d’implantation de la plantation. Que vous soyez en région douce ou non, suivez ces précieux conseils et profitez de délicieuses récoltes.